Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par David Brites.

Pour ce 16ème épisode du podcast L'allumeur de réverbères, direction le Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Là, nous avons rencontré, le 2 mars, Mathieu Courgeau, paysan en Vendée et président de « Pour une autre PAC », une plateforme française inter-organisations constituant un espace de réflexion, d'action et de plaidoyer en vue de la refonte de la Politique Agricole Commune (PAC).

Fondée en 2009 sous le nom « Groupe PAC 2013 », l'association avait pour but initial de peser sur les discussions entourant la préparation de la réforme de la PAC pour la période 2013-2020. Rebaptisée « Pour une autre PAC », la plateforme s'est remobilisée, depuis 2017, dans le cadre des débats sur la réforme de la PAC 2021-2027 – qui s'est graduellement transformée, avec le retard pris dans les négociations, en PAC 2023-2027. C'est sur cette réforme, actée à l'échelle européenne et qui doit à présent se décliner à l'échelle de chaque État, que Mathieu Courgeau est donc revenu avec nous.

Installé dans le stand « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », le président de « Pour une autre PAC » nous a dressé un bref historique de la PAC, a esquissé les grands enjeux qui sont liés à cette politique intégrée, qui reste le premier poste de dépenses de l'Union européenne (plus du tiers du budget communautaire), et nous a apporté un regard (critique) sur la feuille de route française (le Plan stratégique national) de la nouvelle PAC. Notamment à l'aune des ambitions affichées à l'échelle de l'UE par le Pacte Vert Européen (European Green Deal), présenté par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen en décembre 2019.

Enfin, nous avons choisi de conclure avec le témoignage de Christophe Gouazé, paysan et éleveur en Ariège, dont l'entretien constituait déjà, en 2021, le 14ème épisode du podcast – épisode qui vient compléter celui-ci, en apportant un point de vue « de terrain » sur les enjeux liés à la transition entre agriculture dite conventionnelle et agriculture biologique (Podcast – « Remettre de l'humain dans l'agriculture » : en Ariège, retour d'expérience d'une exploitation paysanne convertie à l'agriculture biologique). Dans ce court extrait, Christophe Gouazé nous rapporte son expérience d'élu d'opposition à la Chambre d'agriculture de l'Ariège, un témoignage qui révèle les écueils et les résistances politiques à une véritable transition du système agricole français.

Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.
Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.

Salon International de l'Agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, qui s'est tenu du 26 février au 6 mars.

Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.
Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.
Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.
Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.
Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.
Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.
Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.
Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.

Stand de « Nous produisons, nous mangeons, nous décidons », coalition d'organisations dont fait partie la plateforme Pour une autre PAC, au Salon International de l'Agriculture, ici le 2 mars.

Vous pouvez également retrouver les actualités de Pour une autre PAC, et approfondir les sujets abordés dans l'épisode...

Retrouvez également les podcasts sur la chaîne YouTube de L'allumeur de réverbères :

Sur la plateforme Soundcloud :

Et sur la plateforme Audioblog Arte Radio :

Entretiens & montage : David Brites.

Musiques : le groupe Iñigo Montoya.

Tag(s) : #Podcast, #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :